chez ptipois

It's only food, folks!

29 novembre 2005

Le bushisme en cuisine (suite)

Vous vous souvenez des dernières phrases de mon post sur le bloody bouquin de recettes de la famille Bush ? Une journaliste canadienne leur fait écho et, courageusement, me dépasse de très loin dans la démarche (j'aime quand les gens se dévouent à ma place. Ça me ferait vraiment mal d'acheter ce machin pour le tester sur mes copains. Et pas seulement parce que je tiens à mes copains.) Les anglophones peuvent se rendre sur le site de GlobeAndmail.com et se bidonner à la lecture de Right-wing food is horribly wrong. Encore une mise en pratique du livre d'Ariel de Guzman, mais cette fois dans un but clairement affirmé d'éducation politique.
Leah McLaren, l'auteur, entreprend de préparer un dîner à partir de quelques recettes du livre et d'inviter des amis à les déguster. Parmi ces amis, une ultra-conservatrice qu'elle essaie de convertir depuis belle lurette. "Après d'innombrables soirées passées à biberonner du chardonnay en nous engueulant mutuellement au sujet de la politique étrangère des États-Unis, l'idée m'est venue que le plus court chemin vers le cœur d'une femme de droite était peut-être son estomac. Or Liz est la meilleure cuisinière que je connaisse. Une fois qu'elle saura comment ces gens mangent, me suis-je dit, elle ne pourra plus cautionner leur politique néfaste."
The proof of the pudding is in the eating. Tout le monde se met à table, les verres tintent. Je laisse de nouveau la parole à Leah: "Heureusement, la cuisine parle d'elle-même. En y regardant de plus près, personne n'y touche. Mes invités regardent fixement leur assiette un peu comme des Irakiens doivent regarder des tanks s'approcher d'eux. [...] De l'autre côté de la table, Liz est pratiquement en train de recracher ses haricots au ketchup. "Pas étonnant que ce soit le bordel en Irak", dit-elle. Nous éclatons de rire, je pousse un cri de victoire : Liz vient de voir la lumière ! [...] Les recettes de destruction massive de Guzman ont atteint leur objectif : le dîner sur le thème "famille Bush" est une mission accomplie."

Posté par Ptipois à 21:06 - Propos de table - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Il n'y a pas que des Bush.. d'égout !

    Le dernier album de la Kate (Bush) semble très intéressant (je ne l'ai pas encore écouté... hélas), et puis il y a aussi le Bush... Mills, mon whiskey préféré

    Posté par Christian, 30 novembre 2005 à 12:50
  • Le dernier (double) album de Kate Bush est en effet très réussi, c'est une merveille et (je crois) son meilleur depuis toujours. Mais pour moi, le whisky, c'est Lagavulin 12 ans.

    Posté par ptipois, 30 novembre 2005 à 13:04

Poster un commentaire