chez ptipois

It's only food, folks!

02 septembre 2006

La rentrée : longue vie à "Cantines" !

La rentrée est toujours une époque un peu bizarre, faite de douches écossaises et d'événements prometteurs. Cette année, elle commence fort avec la sortie de Cantines.

Cantines


Cantines est né de l'idée commune des Fooding boys Sébastien Demorand (ex-Zurban) et Emmanuel Rubin (Le Figaroscope, L'Optimum, etc.) : les cantines, lieux de mémoire, lieux d'apprentissage du goût (pour le pire mais aussi pour le meilleur, soit par aubaine, soit par comparaison), lieux d'apprentissage de la vie conviviale : première vraie occasion de manger ensemble ailleurs qu'en famille. Un certain nombre de plats emblématiques de la cantine ont été choisis, chacun faisant l'objet d'une interprétation par un chef et d'un texte de souvenirs par un écrivain/journaliste. En tout une petite soixantaine de recettes cultes, de l'aile de raie aux épinards à la saucisse-purée, en passant par le ménélik aux origines mystérieuses. Sébastien et Emmanuel ont assuré une partie de la rédaction. L'excellent Jérôme Bryon s'est chargé des photos, Karel Balas du design graphique. Je me suis occupée du stylisme (ou, dans ce cas précis, de l'antistylisme), ainsi que de quelques recettes et textes. Agnès Viénot et la Librairie académique Perrin ont été les éditeurs de ce projet dont le déroulement a été, du début à la fin, un grand bain d'euphorie, plein de jeux et de ris, d'esprit à la fois potache et rigoureux, de kebabs-frites, de Formica, de saucisses dans le verre d'eau Duralex et de Playmobil plantés dans la purée (croyez-moi, j'ai fait beaucoup de purée Mousline pour ce livre).
Le moins qu'on puisse dire est que Cantines apporte un ton nouveau et inédit dans le monde un peu conventionnel du livre de cuisine, et nous pouvons chaleureusement remercier Agnès Viénot et Perrin de nous avoir fait confiance, car tout le monde n'aurait pas donné le feu vert à ce projet légèrement déjanté.
C'est cette aventure que j'ai indirectement relatée dans mes posts du 21 juin et du 15 février. Si vous achetez le livre, vous saurez enfin tout sur Action Man et ses tomates farcies.
Nous aimions le titre prévu à l'origine : Zéro de cuisine. Cantines a été finalement préféré. Longue vie à Cantines !
Clotilde, du blog "Chocolate and Zucchini", auteur d'un des textes (la glace bigoût), a déjà assuré sa part de la promo.

Cantines2

Photo historique retrouvée dans les nombreux tiroirs de mes différents numériques : notre éditrice dans le bureau du DA, peu avant le bon à tirer (le titre définitif n'était pas encore fixé).

Posté par Ptipois à 11:39 - Lectures - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Je me réjouis de voir ce livre, le concept me plait beaucoup, et je l'avais remarqué sur le blog de Clotilde

    A bientôt

    Posté par sooishi, 02 septembre 2006 à 12:55
  • c'est rigolo, hier chocolate and zucchini en parlait également...

    Posté par grignote, 02 septembre 2006 à 14:05
  • Merci pour ce billet. Je viens également de lire celui de Clotilde. Bravo pour ce livre, je vais essayer de le trouver.

    Posté par pascale, 02 septembre 2006 à 15:05
  • Il a l'air très chouette ce livre, je vais aller y jeter les deux yeux.

    Posté par lilizen, 02 septembre 2006 à 18:52
  • Je l'avais... le concept est génial! Clotilde en parle sur son blog aujourd'hui également! Félicitations!

    Posté par Adèle, 02 septembre 2006 à 21:20
  • ... hummm, voici un livre de plus sur la shopping list. Cela changera sûrement du Meilleur de Robuchon par Patricia Wells !

    Posté par ppublireportage, 03 septembre 2006 à 09:51
  • >> Cela changera sûrement du Meilleur de Robuchon par Patricia Wells !

    Ah, ça oui !

    Posté par ptipois, 03 septembre 2006 à 10:13
  • ce livre a en effet l'air très sympathique!

    Posté par loukoum°°°, 04 septembre 2006 à 19:41
  • Voilà bien des raisons d'aller regarder ce bouquin là... j'y vais de suite !!!

    Posté par Dorian, 08 septembre 2006 à 16:47
  • enfin !

    je l'ai trouvé hier à la FNAC et je me suis - déjà - bien régalé en le lisant... même si, pour ma part, je n'ai jamais eu le privilège d'expérimenter la moindre cantine quand j'étais enfant.

    Merci et bravo.

    Posté par publireportage, 05 novembre 2006 à 10:29

Poster un commentaire