chez ptipois

It's only food, folks!

24 septembre 2006

Kirakutei

On en avait déjà parlé sur notre forum culinaire Yappff. L'info venait d'une source amicale respectée. Et vendredi soir, enfin, je suis allée y retrouver une chère connaissance et j'ai pu constater de visu et de gusto la justesse des propos de notre yappffienne.

Kirakutei, 38, rue Pernety, Paris XIVe. Tél. : 01 45 42 33 15.

Authentiquement japonais (bon, je suppose qu'on ne vous la fait pas et que vous savez reconnaître au premier coup d'œil les restaurants japonais japonais et ceux tenus par des natifs d'Asie du Sud-Est), ce petit restaurant d'une vingtaine de couverts (dont cinq ou six au bar) est tenu par un chef non seulement expert en découpage de poissons, de roulage de maki et de façonnage de nigiri, mais également artiste (sur le thème du sushi, il se livre à des créations savoureuses et azimutées, superbement présentées) et photographe (ses sushi figurent en portrait sur les murs).
Si l'on ajoute le décor clean, brillant et élégant de la petite salle (bon point : la collection de bouteilles de sake sur étagères ; moins bon point : le grand écran plasma distillant du MTV avec déhanchements de pouffes en boucle), la beauté des couverts et des récipients, voilà pour le de visu.

Le de gusto maintenant : le chef est également généreux. Longues assiettées de rouleaux dodus, de nigiri bien poissonneux, salades costaudes, chirashi replets et colorés : on n'est certes pas dans un de ces restos japonais où l'on a encore faim en sortant. On est bien calé, mais pas trop ; le pourquoi de la chose ? Les sushi sont réalisés — et cela vaut d'être rapporté — dans la réelle tradition japonaise, c'est-à-dire peu de riz et beaucoup de poisson. Les restaurants japonais établis en France suivent la proportion inverse : des camionnées de riz et des lichettes de poisson. De telle sorte qu'ici, les goûts, les textures et les dosages sont parfaitement équilibrés. En plus, le riz est tiède, comme il se doit, donc vous avez là un des restaurants de sushi parisiens les plus fidèles à la manière nippone.

kirakutei_salade2

Nous avons commencé avec cette salade de thon, de saumon, de seiche et de crevette au sésame, abondamment nappée d'une vinaigrette émulsionnée légèrement sucrée. Comme vous pouvez le voir, le service est généreux et la fraîcheur éclatante.

rouleaux1

Puis ces makis au thon et au saumon coiffés de tranches d'avocat. Aussi délicieux que beaux. Je note que le chef sait tirer parti de l'avocat, qui adoucit et donne de l'onctuosité. C'est joli ? Chaque plat qu'on nous a servi est une merveille d'esthétique.

kirakutel_chirashi

Par exemple, ce bol de chirashi bien garni.

kirakutei4

Autres rouleaux : avocat, anguille, et fromage si je me souviens bien (et oui, c'est très bon).

glaces

Nous terminons par des glaces. Beaucoup de parfums zarbis, malheureusement on n'a pas le droit de panacher. J'aurais donc bien aimé essayer saké et gingembre, mais je me suis repliée sur le thé vert (pas mal, crémeux avec la petite amertume d'herbe bien caractéristique, mais pas aussi goûtu qu'à Isami). Ma compagne a pris (arrière-plan) une glace au wasabi. Goût très délicat, un peu trop même, le wasabi n'est qu'un soupçon de parfum évanescent sans une trace de piquant.
Nous avons bu un saké remarquable. La carte des sakés est d'ailleurs un vrai bonheur.
Conseillé par Ptipois, le Kirakutei ? Un peu mon neveu.

Posté par Ptipois à 16:28 - Restaurants et autres lieux de perdition - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Je mitouille

    Juste quelques miams redondants à ajouter à ton compte-rendu. Et rendre au maki "caterpillar" (le 2e par ordre d'entrée en scène) ses concombres. C'était ça, la petite note croquante.
    Il ne reste plus qu'à attendre le mois prochain, dans 10 jours quoi, pour taster des petits sushis ronds qui s'ils sont déjà sur la carte ne sont pas encore à la carte... ni dans l'assiette.

    Mo

    Posté par Mo, 24 septembre 2006 à 19:04
  • Merci !

    Pour cette adresse dans mon quartier de prédilection ... j'en salive d'avance
    Amatrice de poisson cru, je ne sais pas si tu connais Toritcho, rue du Montparnasse ?
    Il est tenu par d'authentiques nippons, lui aussi, et les maîtres sushi sont super sympas.
    Voici la note que j'ai faite sur mon blog à ce sujet :
    http://2yeux2oreilles.hautetfort.com/archive/2006/05/02/toritcho-a-montparnasse.html

    Posté par Fiso, 28 mars 2007 à 17:43
  • Je n'ai pas résisté longtemps à la curiosité. Il faut dire que c'est ma plus grande qualité
    Donc pas plus tard qu'hier soir, j'ai poussé la porte de Kirakutei.
    Ambiance feutrée et apaisante, déco minimale et murs blancs, tables de bois brun, bien loin de l'agitation de Toritcho. Bonne nouvelle, l'écran plasma, s'il est toujours là, était éteint lors de ma visite.
    Mise en appétit par tes belles photos, nous commandons une salade de la mer. Rien à ajouter, tu en parles mieux que je ne le ferais.
    Puis des makis "caterpillar", fondants à souhait, où se mélangent moelleux et croquant et où le mariage de l'anguille fumée et de l'avocat crémeux est des plus subtils.
    Des sushis sur lesquels de belles tranches de poisson brillantes sont délicatement posées comme des virgules poétiques.
    Décidément, tout cela nous a ouvert l'appétit et nous nous laissons tenter par des makis thon et saumon, dans lesquels une belle feuille de salade croquante s'est enroulée.
    La carte des glaces est aussi intéressante et variée que celle des sakés : réglisse, lavande, rose, nougat, chocolat blanc.
    Conclusion : une super adresse qui fait déjà partie de mes favoris. Merci, Ptipois !

    Posté par Fiso, 30 mars 2007 à 11:24
  • je voudrais aller dans ce restaurant mais pourrais tu me donner une fourchette de prix? merci

    Posté par chrisshaked, 03 juillet 2007 à 10:39
  • C'est pas donné-donné, compte de 30 à 40 euros selon appétit.

    Posté par Ptipois, 03 juillet 2007 à 10:46

Poster un commentaire