chez ptipois

It's only food, folks!

07 janvier 2007

Ma nuit chez Spring

misenplace

En lisant le post précédent, vous vous êtes peut-être demandé : "Mais qu'est-ce qu'elle fichait cette nuit-là rue de La Tour-d'Auvergne ?" On doit bien se douter que je n'étais pas sortie juste pour regarder forniquer des phoques. C'est simple, je sortais du restaurant Spring, dont j'ai déjà dit beaucoup de bien sur ce blog. Le restaurant avait été, ce soir-là, "privatisé" par notre ami John (of e-Gullet fame).
"Privatisation" est un mot à consonance sinistre, qui m'a toujours incommodée même dans le contexte anodin de la restauration, à cause des associations d'idées qu'il suscite. Mais quand une privatisation se passe dans un tel restaurant, et en telle compagnie, tout va bien. Nous étions une petite vingtaine d'amis très heureux et la soirée fut très réussie. Deux rangées de tables avaient été alignées dans la petite salle, et, selon une chorégraphie particulière à John (qui m'apprit plus tard que c'était une tradition américaine), nous avons "switché" au milieu de repas, entre l'entrée et le plat. Le switching consiste à modifier le plan de table en faisant se lever les messieurs ; les dames restent à leur place d'origine. Une troisième phase de switching, encouragée par quelques verres de fronton et de quincy derrière la cravate, a consisté à s'asseoir un peu n'importe où en fonction de l'inspiration du moment.
Comme Daniel était seul en cuisine ce soir-là, et la configuration ouverte du lieu aidant, un peu tout le monde a mis la main à la pâte, les uns coupant le pain, les autres le présentant, certains prenant part aux gestes culinaires. Et si nous avons perdu une convive, nous avons gagné une serveuse.

daniel

Daniel, en pleine mise en place, dispose des bouquets de pousses de pourpier.

marmiton

Un petit marmiton improvisé, mais pas manchot du tout, tourne la purée avec application.

phyllis

Phyllis, notre serveuse d'un soir, toute grâce et professionnalisme. Le marmiton est toujours au poste.

steven

Steven, très digne, se charge du pain. Près de lui, un côtes-catalanes 100 % vieilles vignes de maccabeu tout fier d'être sur la photo.

soupe

Crème de courge (ou s'agissait-il de potimarron ?). Le voile rouge est de la poudre de betterave.

stjacques

Saint-jacques sautées aux radis et à la pomme verte.

pigeon

Pigeon, purée de chou-fleur aux amandes.
Le dessert était tellement bon que j'ai oublié de le photographier. C'était une poire pochée aux épices, crème anglaise, safran et amandes caramélisées.

clo_john_seb

Clotilde, John, Sébastien. Je ne me rappelle pas ce qu'ils étaient en train de regarder, mais ça devait être épatant.

1
2
3
4
54
   
Conversation entre foodies.

Posté par Ptipois à 23:42 - Propos de table - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Waowww, cela avait l'air super!

    Posté par Papilles&Pupille, 08 janvier 2007 à 21:48
  • Chez super Spring

    C'etait bien un diner superb. Et, merci de votre photo de mon mari tres digne!

    Posté par Dr. Deb, 23 janvier 2007 à 23:13
  • Bonsoir Dr. Deb. Et oui, il a la classe, n'est-ce pas ?

    Posté par ptipois, 24 janvier 2007 à 00:19

Poster un commentaire