chez ptipois

It's only food, folks!

03 février 2007

Le saviez-vous ?

1. À la fin de l'été dernier, dans le square de Cluny, un arbre était devenu incontrôlable. Il balançait stupidement ses branches au ras du sol et fauchait les petits enfants qui n'aspiraient qu'à jouer au tourniquet ou à la cage à singes. Il fallut fermer le square au public. Finalement, après quelques bonnes piqûres de sédatifs, les choses sont rentrées dans l'ordre et l'écriteau a disparu. Sujet de méditation : les plantes aussi.

arbredangereux


2. Il y a dans le XIIe arrondissement une boulangerie qui, comme beaucoup d'autres, propose des sandwichs. On peut observer ici un remarquable effort de communication : de véritables sandwichs à partir de produits frais (et non des répliques en plastique coloré d'une ressemblance frappante, comme on en voit dans les vitrines des restaurants japonais) servent à informer le client sur la marchandise. Le problème, c'est la tête qu'ils ont après être restés plusieurs heures à l'air libre. Sujet de méditation : quand l'honnêteté absolue dans la communication devient contre-productive.

bonapp_


3. Entre novembre et mars, il ne faut jamais s'asseoir en terrasse d'un restaurant italien de Paris, dans l'intention de manger un délicieux plat de pâtes, sans s'être d'abord assuré qu'il y a bien une marquise ou toute autre protection sérieuse au-dessus de votre table. Un passage de truffes sauvages (Tuber melanosporum var. flapflapus) en surplomb de votre assiette pourrait la gâcher irrémédiablement. Sujet de méditation : regardez, un instant d'inattention, et voilà le travail.

melano



4. Une école primaire parisienne éduquant de nombreux enfants de personnalités politiques et médiatiques, soucieuse de sa tranquillité, a trouvé le moyen idéal pour décourager les inscriptions de prolos. Sujet de méditation : je ne sais pas très bien mais ça doit avoir un rapport avec la communication.

scarlatine



5. Cette photo le prouve : la nouvelle sex bomb d'Hollywood n'a strictement rien dans le slip. Sujet de méditation : deux jours de stage Photoshop, c'est nettement insuffisant, même pour la presse à blaireaux.

ravages



6. Et en guest-star, Prosty, l'ami des enfants ! Pour l'adresse, nous contacter en privé.

 prostate

(Sous le titre "Aventures de la communication dans le monde moderne, avec aparté sur les vols de discomycètes", ce qui précède a fait l'objet d'une conférence avec projections à la mairie de Zouzou-les-Palourdes (Seine-Maritime).)

Posté par Ptipois à 02:15 - Paris - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Très drôle, j'adore !

    Posté par Eglantine, 03 février 2007 à 08:59
  • Merci pour ces photos qui font réfléchir, merci d'aborder ces sujets graves! Je vais méditer tout ça...

    Posté par Anna, 03 février 2007 à 10:54
  • Content de te voir de retour.

    Effectivement, je suis tout à fait d'accord, on n'est jamais trop prudent avec les truffes. Un vol en piqué et c'est toute une brouillade de contaminée... Quelle plaie ! Alors vengeons-nous et MANGEONS-LES (bien fait) !!!

    Posté par Chroniques du..., 03 février 2007 à 16:22

Poster un commentaire