chez ptipois

It's only food, folks!

03 octobre 2011

Rinçons-nous l'œil

pêches2

Pêches au sirop léger, Spring, rue Bailleul (Paris).

Défilé de mode alimentaire, printemps-été 2011.
Peut-être est-ce le Concours international de photo culinaire d'Oloron (dont je vous reparlerai) qui me sensibilise de plus en plus au look des assiettes, ou est-ce la pratique plus approfondie de la photographie ? En tout cas voici quelques-uns des plus beaux plats qui ont atterri devant moi durant le printemps et l'été 2011. Délicieux bien sûr, autrement je ne les aurais pas photographiés, mais le sujet de ce post est surtout esthétique. Beaucoup de ces images (mais pas toutes) ont été prises au cours de mon exploration des restaurants de Paris pour la nouvelle édition du Géoguide Gallimard, qui vient de paraître et que je recommande. (Ces photos ont été prises pour mon compte personnel, pour le guide je n'ai fait qu'écrire les textes.)
Ce post est avant tout destiné à rendre hommage à des cuisiniers qui, sans opter pour des mises en assiette compliquées et abstraites, sans tortiller les galettes bretonnes en drapé chichiteux pour les excuser de n'être que des crêpes de sarrasin (voir La Compagnie de Bretagne), savent faire resplendir la beauté des produits, chacun selon son style, du freestyle punk de Stéphane Jégo (Chez l'Ami Jean) à la splendeur classique/ludique de Frédéric Robert et de Jacques Le Divellec, en passant par la magie délicate, l'aspect "poussière de lune" de Bertrand Grébaut (Septime) et l'admirable simplicité de Daniel Rose (Spring).

PetitsPlat tarte

Tartelette au fraises et aux calissons, Les Petits Plats, rue des Plantes, Paris.

CAJ homard

Homard breton, Chez l'Ami Jean, rue Malar, Paris.

GC salade

Salade de saumon mariné et de pommes de terre rattes, Le Pavillon de la Grande Cascade, Paris. Ce que j'aime dans ce restaurant, c'est que haute cuisine ne signifie pas cuisine guindée et monotone. On s'éclate vraiment, c'est de la vraie bouffe. Et les assiettes sont splendidement composées.

GC tarte

Re-Grande Cascade. Re-tartelette aux fraises. Un bobsleigh chargé de gariguettes qui se cramponnent à leur crème vanillée, prêtes à être lancées sur le grand 8.

écrevisses verso

Écrevisses chez Le Divellec. Réaction à chaud :
"Mince alors, des pattes-rouges !
— Non mais tu te crois où ?"

écrevisses recto

Tournez-vous, mesdemoiselles (oui, parfaitement, mesdemoiselles). Merci. Je crois que c'est la première fois que j'en mange et je comprends maintenant pourquoi ce crustacé a une telle réputation. Et quel beau plat...

rouget2

Nous passons du diurne au nocturne avec ce rouget qui se porte cet été discrètement éclairé, avec quelques touches de fenouil et de pourpier. C'était à Septime et ça se voit, il n'y a qu'à Septime que le clair-obscur du soir mette si bien en valeur l'éclat naturel des denrées et des vins (rue de Charonne, Paris).

artdéco

Toujours chez Septime, au déjeuner cette fois, on a vu l'été dernier ce dessert à base de pêche blanche qui était une merveille d'art-déco.

champignon

Chez Spring, il faudrait tirer le portrait à chaque moindre petite chose. Par exemple à ces pieds-bleus marinés servis avec des grains de sarrasin croquants.

huîtrefrite

Ou à cette huître frite servie sur un pétale de tomate confite.

Spring pigeon

Un post plus complet sera consacré à Spring. Mais c'est en photographiant ce pigeon, girolles, concombre et olives de Kalamata que j'ai étrenné un nouvel appareil photo : le Fuji X100, dont je vous reparlerai aussi.

Mitra-poulet

Et pour en prendre plein les mirettes avant de conclure, voici un poulet poché au riz blanc, au riz safrané et aux griottes : mon déjeuner au restaurant persan Mitra la semaine dernière (rue Jussieu, Paris. Photo également prise au X100).

Posté par Ptipois à 00:41 - Propos de table - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    La vie rêvée de Sophie

    le riz persan, les beautés fruitées, le homard et les crustacés cramoisis, tes petits mots, tout donne follement envie de dîner dehors chaque jour…mais pas n'importe où !

    Posté par laurafoodies, 03 octobre 2011 à 18:08
  • Superbes toutes ces images! Ca m'a mis en appétit et surtout ça me donne envie de tester un certain nombre d'adresses.

    Posté par Solenne, 04 octobre 2011 à 16:47
  • Tout est alléchant et suscite le désir!
    Retourner chez L'ami Jean, réserver à Spring...
    Merci Sophie pour tenir l'un des rares blogs de cuisine qui donne vraiment faim!

    Posté par patoumi, 10 octobre 2011 à 10:26
  • Toutes mes excuses à tous pour ne valider ces commentaires que si tard. Voilà ce que c'est de passer trop infréquemment sur les tableaux de commande de son blog...

    Posté par Ptipois, 24 octobre 2011 à 15:20

Poster un commentaire