chez ptipois

It's only food, folks!

23 décembre 2014

"Le Frigo des chefs" est paru !

lefrigo

Noël est déjà là et je manque à tous mes devoirs d'autopromotion. Mon livre Le Frigo des chefs, réalisé avec la bénédiction et une préface de Sébastien Demorand, est paru aux éditions Tana : pensez-y pour le glisser dans la hotte du père Noël, d'autant qu'il est couleur père Noël. Et si vous loupez Noël, pensez aux étrennes. C'est vrai, pourquoi a-t-on perdu la tradition des étrennes ? Mon copain Sébastien et moi, nous avons fait un petit. Un petit bien frais, une campagne spéléo dans les frigos des chefs, une expédition polaire au cœur de leurs astuces de cuisine, une descente en rappel dans leurs bacs à légumes.

frigo thierry

Michel Cloes (CCN World) et Thierry Honhon, chef du XVIIIe (Liège), et participant au projet.

Cela a commencé il y a une dizaine d'années : Sébastien avait imaginé et réalisé, pour la revue L'Optimum, des reportages cuisine sur le principe suivant : débarquer chez un chef, inspecter et photographier son frigo, lui demander de réaliser quelques plats à partir de ce qu'il y trouvait. Et ce printemps 2014, Sébastien me convoque en un lieu de ripaille (c'était le Baron Rouge à Aligre). Il m'apprend qu'il a décidé de ressortir ce projet sous forme de livre et qu'il m'en confie la réalisation — il écrira la préface. Le délai est très serré, j'ai déjà du boulot par-dessus les oreilles, mais on ne refuse pas un projet comme celui-ci. C'est impensable. Je dois tout faire : compléter la liste des victimes, les contacter, les rencontrer, tout photographier, recueillir les recettes et tout écrire. Ce travail passionnant, quoique titanesque, me prendra tout l'été, de la fin juin à la mi-septembre. 

frigo dominic

Dominic Quirke (restaurant Pickles, à Nantes), tout content d'être dans Frigos des chefs.

Ce fut une randonnée, aussi. Cette exploration de vingt frigos de chefs a commencé à Nantes, au restaurant Pickles de Dominic Quirke (ci-dessus), alors que je remontais de Bordeaux. Ensuite, le projet m'a menée successivement à Paris, à Liège, à Londres, à Lyon, à Menton, puis de nouveau à Paris. Le travail ne fut pas toujours facile, mais il fut toujours exaltant. J'ai beaucoup appris, et les obstacles que j'ai rencontrés me font apprécier encore davantage la gentillesse, la droiture et le talent des chefs qui ont bien voulu se livrer à cet exercice. Qu'ils soient tous remerciés, du fond du cœur.

    frigo stéphane   frigo pierre  

Merci aussi à Stéphane Jégo (Chez l'Ami Jean, Paris) et Pierre Luthers, organisateur des Épicuriales de Liège.

Le Frigo des chefs, éditions Tana, 19,90€, dans toutes les bonnes librairies.

Posté par Ptipois à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire