chez ptipois

It's only food, folks!

31 décembre 2014

"Le frigo des chefs", fabrication. 1 : Dominic Quirke et Pickles (Nantes)

Séance photo à Nantes, chez Dominic Quirke. On comprend vite pourquoi son restaurant s'appelle Pickles. Je compte, dans les jours qui viennent, accompagner d'un making-of la sortie en librairie de mon livre Le Frigo des chefs, paru aux éditions Tana, réalisé selon une idée originale de Sébastien Demorand et préfacé par le même. La création de ce livre a occupé tout mon été et j'aimerais vous la faire partager en espérant qu'elle vous distraira autant qu'elle m'a passionnée — et parfois exténuée. Ce making-of sera assorti de... [Lire la suite]

28 décembre 2014

Trois gingembres

C'est le post le plus roots que j'ai fait jusqu'à présent. La Chine est le pays des excédents de bagages. La quantité de choses merveilleuses qui méritent d'en être rapportées est étourdissante : déjà entre les thés, les théières de Yixing et les porcelaines, il y a de quoi commettre bien des excès (je confesse lors de ce séjour une orgie de fen cai, style autrement connu comme "famille rose"). Ensuite, il y a les choses qui se mangent. Les marchés de Guangzhou sont une tentation permanente. Cette fois, j'ai décidé de rapporter... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 18:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 décembre 2014

"Le Frigo des chefs" est paru !

Noël est déjà là et je manque à tous mes devoirs d'autopromotion. Mon livre Le Frigo des chefs, réalisé avec la bénédiction et une préface de Sébastien Demorand, est paru aux éditions Tana : pensez-y pour le glisser dans la hotte du père Noël, d'autant qu'il est couleur père Noël. Et si vous loupez Noël, pensez aux étrennes. C'est vrai, pourquoi a-t-on perdu la tradition des étrennes ? Mon copain Sébastien et moi, nous avons fait un petit. Un petit bien frais, une campagne spéléo dans les frigos des chefs, une expédition polaire au... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 décembre 2014

Quelques messages de Canton

Ça commence avec une jolie image, des annonces collées sur la palissade d'un chantier de construction à Panyu. Le message ici est que la beauté, c'est une question de cadrage. Ici, le message est boulanger. L'emballage d'une miche de pain vous rappelle aux choses essentielles de la vie. Quoi qu'il enveloppe, le packaging asiatique est souvent bavard voire philosophe. Et parfois, en anglais, on cherche un peu le sens. L'autre jour, au marché au thé, j'ai acheté des petites, toutes petites, vraiment toutes petites théières.... [Lire la suite]
13 décembre 2014

Hier 12 décembre à Canton

Ce 12 décembre est un beau jour ensoleillé, un peu frisquet. Je fais remarquer à Jing et Seb que la qualité de l'air paraît s'être bien améliorée depuis l'année dernière. Je ne me trompe pas. Le smog se fait moins épais, les ciels sont plus limpides, on ne regarde plus le monde à travers un voile, et ça sent meilleur partout, ou presque. C'est beau, c'est bon, la Chine, quand on y respire. Hier nous avons déjeuné à notre restaurant préféré de Jiang Nan Xi, spécialisé dans la cuisine de Dongguan. Le grand must, c'est l'oie rôtie.... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 00:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
03 décembre 2014

Ces derniers jours

Dimanche soir, retour du salon de Périgueux : tout le monde roupille. Ces derniers jours ont été marqués par le Salon du livre gourmand à Périgueux. En cours de reprise en main par une municipalité désormais motivée, cet événement devrait bientôt remonter la pente. C'était une édition de transition, peu d'éditeurs, peu de chefs, pas des masses d'auteurs, mais la gentillesse et la qualité d'accueil des organisateurs étaient remarquables. À suivre. J'aime beaucoup rentrer à Paris par le petit train Périgueux-Limoges. Et par-dessus... [Lire la suite]

08 novembre 2014

Porte 12, le restaurant d'Andre Chiang et Vincent Crepel

Andre Chiang le soir de l'ouverture de Porte 12, en compagnie d'une amie. Ce fut une ouverture exceptionnelle. Non pas exceptionnelle parce que retentissante, mais exactement le contraire. Le buzz anticipatif parisien en était pour ses frais : pas l'ombre d'une rumeur, d'une fuite, d'un murmure. Andre Chiang (fameux chef du restaurant Andre, à Singapour) et son second Vincent Crepel travaillaient discrètement sur cette nouvelle adresse. Tout au plus fut-elle annoncée par quelques mots sur un blog quelques jours avant l'ouverture,... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 octobre 2014

À la recherche de la soupe de poisson ostendaise

North Atlantic Seafood, mon édition de 1980, page 305. Elle est sur pratiquement toutes les cartes de restaurant à Ostende, et ce n'est jamais la même soupe. Elle démontre (à ceux qui l'avaient oublié) qu'en cuisine, "traditionnel" ne veut pas dire "figé", et je dirais même bien au contraire. C'est la soupe de poisson ostendaise (oostendse vissoep), jamais tout à fait la même et jamais tout à fait une autre. Comment ne pas courir sur les traces d'une recette qui ne cesse de fuir devant vous ? Je l'ai lue avant d'en faire... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 13:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 juin 2014

Épicuriales de Liège 2014

Bonsoir Liège ! Une belle ville que j'ai toujours beaucoup de plaisir à retrouver. Une ville de bons vivants, de cuisine soignée et de caractères solides, architecturalement fascinante. Pour une Parisienne, c'est le Nord, et pourtant j'ai toujours trouvé Liège particulièrement chaude, dans tous les sens du terme. Elle n'est pas surnommée Cité ardente pour rien. Depuis trois ans, je suis ponctuelle au rendez-vous des Épicuriales, qui se déroulent cette année sur la place du Tivoli, jusqu'au lundi 9 juin. Les éditions se suivent... [Lire la suite]
03 mai 2014

Souvenir de Huanniling (1)

Ce n'est pas de l'actualité brûlante, c'est du souvenir humide. Mai 2011, pour le tournage du Bonheur est dans l'assiette (Arte), nous avions quitté Hangzhou pour nous rendre dans les montagnes du haut pays du Zhejiang, région de Suichang. La destination était Gong Geng Shu Yuan, l'école d'agriculture traditionnelle de mon ami A Dai (Dai Jianjun), à Huanniling, petit village au bord d'un lac. Pour y parvenir, il faut parcourir près de 300 kilomètres dont une cinquantaine sur des routes de montagne étroites et sinueuses, et il faut... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]