chez ptipois

It's only food, folks!

03 octobre 2008

Château-cantenac-brown et cuisine cantonaise

Les activités diverses qu'implique le métier d'auteur culinaire exigent parfois de se livrer à des expériences inédites et radicales, ne reculant devant aucune audace. Il faut payer de sa personne, s'armer de courage, d'abnégation et de résolution. Par exemple en faisant ce que nous avons fait hier soir : tester les harmonies entre la cuisine cantonaise la plus authentique et un grand cru classé de Médoc sans choix particulier des plats. Vous voyez un peu les sacrifices qu'il faut faire ? Donc, n'écoutant que mon sens du devoir et ma... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 17:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 octobre 2008

Acclimatation

Hier matin, on s'est demandé : "Qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui ?""Rien", a proposé J.Rien, voici en quoi cela a consisté. Après avoir dit bonsoir à Canton et au dîner chez Niu Niu la veille, je goûte ma première matinée dans cette ville que je découvre pour la première fois au début de l'automne. C'est la bonne saison, me dit-on. La chaleur commence à décroître, il y a encore quelques longans, on est en plein dans les kakis, etc. La première chose que je remarque, c'est la lumière, très différente de celle... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 06:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 septembre 2008

Vingt-quatre heures entre terre, ciel et margarine

Ça commence à Roissy 2, dans la panade comme il se doit. À peine passé les portes de Paris, le brouillard est tombé d'un coup sec, comme une cloche sur des fromages mûrs, et en quelques minutes on n'y voit pas à dix mètres. C'est dans ces circonstances joyeuses que plusieurs avions sont retardés et c'est aussi là que je découvre que les espaces d'attente aux portes d'embarquement ne contiennent pas assez de fauteuils pour asseoir tout le monde. L'avion de midi partira à 14 heures, ce qui est juste suffisant pour rater ma... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 21:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 septembre 2008

My kind of food

Traduction pour faire plaisir à M. Allgood : le genre de nourriture que j'aime. Quelques instantanés de ce qui m'a fait le plaisir d'atterrir sur ma table (d'attablir, donc ?) ces jours derniers. Pas le temps de donner davantage d'informations puisque je suis, durant tout ce mois de septembre, en déplacement de façon quasi constante. Et ça ne va pas s'arranger puisque, les trois premières semaines d'octobre, il faudra de nouveau aller voir en Chine si j'y suis. Mais enfin voici quelques denrées mémorables, assorties de quelques brefs... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 12:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
02 septembre 2008

La Table d'Adrien, Paris : interdit aux femmes

Photo empruntée au blog de John Talbott.  A-t-on le droit d'écrire sur un restaurant dans lequel on n'est jamais entré ? Non, évidemment. Et pourtant il y a de rares, très rares et singulières circonstances qui y autorisent. Écoutez plutôt cette conversation téléphonique que j'ai eue il y a moins d'une heure. "Allô ? Bonjour monsieur, je suis bien à La Table d'Adrien ?— Oui (voix très méfiante).— Je vous appelle de la part de mon ami John Talbott, qui a fait chez vous un repas mémorable et m'en a dit le plus... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 12:42 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
20 août 2008

La photo du mois : Xian Warriors, par Eric Leleu

Mon ami Eric Leleu est un de mes photographes préférés, son site http://www.ericleleu.com/ est déjà en lien sur ce blog. J'ai fait sa connaissance en mai 2005, lors de mon second passage à Shanghai. Il s'était installé récemment dans cette ville et vibrait déjà de l'énergie chinoise. Il vit toujours à Shanghai, où il poursuit une carrière passionnante qui le mène aux quatre coins de la Chine. Depuis cette rencontre, son style s'est affiné, son propos s'est précisé, et ses photos sont de plus en plus belles. Je vous invite, si vous ne... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 20:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 août 2008

D'un jardin en Bretagne

Seulement six jours de vacances cette année, il n'est pas question de ne pas en profiter à fond.J'en profite pour dire tout le bien que je pense du poissonnier de Riec-sur-Belon. À chaque fois que je viens ici rendre visite à mon amie Anne (qui a eu le nez creux de s'installer ici voici dix ans), je pense aux formidables festins de poissons que nous allons pouvoir faire. C'est grâce à M. Naour, qui représente pour moi l'optimum de la poissonnerie, tant pour le choix, la fraîcheur, le conseil et l'amour du métier. M. Naour a été... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 17:14 - Commentaires [7] - Permalien [#]
17 août 2008

Confiture d'abricots vanillée au citron

"Et un kilo d'abricots.— Ah non, je ne peux pas.— Pourquoi ?— Je ne peux pas vous les vendre, ils sont trop moches."J'aime mon marchand de fruits. C'est un épicier de quartier comme il y en a des centaines dans Paris, mais lui, c'est pas pareil. C'est un fou des fruits. Comme moi. Nous nous recevons 5 sur 5 à ce sujet. Spécimen assez rare pour être mentionné, il préférerait se faire laminer par tous les camping-cars descendant l'autoroute du Soleil un 31 juillet plutôt que de me vendre un seul fruit qui ne soit pas le... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 12:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
16 août 2008

Market (Paris)

La Jean-Georges touch : derrière la trancheuse Berkel, au premier plan, les citrons. Vous êtes prévenus. Ce genre de post ne doit être envisagé que dans les cas d'extrême nécessité. En effet il est toujours préférable d'écrire sur les restaurants qu'on aime. Les autres, on les abandonne à la géhenne et on les oublie pudiquement. Mais là, j'ai longtemps tergiversé, et finalement allons-y. Par mesure prophylactique envers les lecteurs.Qu'est-ce que je faisais avenue Matignon ? J'étais allée voir un cher ami chef (un très bon, je... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 11:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 août 2008

Déroute 68

Cet été 2008 en France restera celui où plusieurs bébés seront morts oubliés par leurs parents dans une voiture hermétiquement fermée, où Delfeil de Ton aura à lui tout seul sauvé l'honneur de la presse française (une performance par les temps qui courent), et où Nicolas le Grand aura atteint de nouveaux records de foutage de honte à la France, records bien évidemment promis à un dépassement rapide dans les mois suivants. (Il paraît que les Chinois appellent Sarko "le président un coup j'y vais, un coup j'y vais pas". Je... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 23:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]