chez ptipois

It's only food, folks!

29 août 2007

Tout ça pour du beurre

À la question "Quels sont les secrets de la bonne cuisine ?" Escoffier répondait : "Il y en a trois : du beurre, du beurre et du beurre." Et aujourd'hui notre reportage portera sur l'essence des secrets de cuisine. Nous allons travailler pour du beurre. Foin des étals de la Grande Épicerie du Pas Bon Marché, des beurres médiatiques qui font trop souvent oublier que d'autres produits remarquables, plus modestes, existent. Pour moi (Normande à qui on ne raconte pas n'importe quoi en matière de beurre) le... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 13:21 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

16 août 2007

Un cadeau et la recette homérique qui en découle

J'ai reçu l'autre jour d'Isabelle, de retour de l'île d'Amorgos, un cadeau très précieux qui m'a touchée au-delà de toute expression, car il montrait à quel point son auteur me connaît bien. Cueillir des plantes sur une île méditerranéenne en pensant à moi, c'est le genre d'attention qui me transforme en flaque éperdue sur le carrelage de la reconnaissance. Pour résumer, Isabelle m'a rapporté un gros bouquet de sauge sauvage d'Amorgos. Ça n'a pas de prix, pas seulement l'attention, mais aussi la sauge. C'est une plante... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 17:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 juillet 2007

Retour à Paris

Avec une dent cassée à couronner et une crise d'arthrite au genou (décidément...). Pour la dent, c'était dans un restaurant libanais, sur un bout d'os laissé dans un kefta. On comprendra que je ne donne pas l'adresse. Pendant les travaux de réparation, le blog continue. J'ai découvert ce coin du square Saint-Médard que je n'avais guère exploré auparavant. Au fond, la façade de l'ancienne charcuterie Facchetti, rescapée d'un temps reculé, quand le bas de la rue Mouffetard était encore un marché populaire. Le saviez-vous ?... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 14:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
14 juillet 2007

Les troupeaux du Soleil

Tu arriveras ensuite à l'île Thrinacie. Là paissent les bœufs et les gras troupeaux d'Hélios. Et il a sept troupeaux de bœufs [...]. Et ils ne font point de petits, et ils ne meurent point, et leurs pasteurs sont deux nymphes divines, Phaéthousa et Lampètiè, que la divine Neaira a conçues d'Hélios l'Hypérionide. Et leur mère vénérable les enfanta et les nourrit, et elle les laissa dans l'île Thrinacie, afin qu'elles habitassent au loin, gardant les brebis paternelles et les bœufs aux cornes recourbées. En ce... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 19:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 juillet 2007

Une truffade à Pierrefort

Avant d'être en mesure de relater les réjouissances des Européennes du Goût qui se sont tenues à Aurillac le week-end dernier (voir post précédent), il m'a fallu surmonter quelques difficultés de connexion. Nous avons quitté Aurillac juste après ma dernière démonstration de cuisine, vers 17 heures, en route vers Pierrefort sous la pluie. B. m'avait offert de prendre le chemin des écoliers afin d'admirer les paysages, mais le plomb du Cantal persistait à s'emmitouffler de nuées. En cours de route, nous sommes passés de la région des... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 17:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
05 juillet 2007

Ptipois à Aurillac

Juste un mot en faisant mes bagages : ce week-end je suis conviée aux Européennes du goût, festival gastronomique et culturel qui s'ouvrira dès demain à Aurillac. N'ayant pas le temps de vous en dire très long, je me contente de vous donner les liens vers le site et vers le blog du festival, sur lequel vous pouvez déjà admirer notre ami Éric Roux, Auvergnat militant et gastronome, portant un tablier qui lui sied à ravir.Bien entendu, je promets de surmonter ma paresse chronique de ces derniers temps pour vous donner ici un rapport... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 10:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 juin 2007

After la coqueluche

Ça commence à aller vraiment mieux. J'ai encore une petite quinte certains soirs, il ne faut pas que je rie trop fort et je dois me méfier du chili, mais dans l'ensemble la coqueluche est derrière moi. D'après mon acupuncteur miracle, il faudra encore deux semaines avant que la fatigue me quitte et que je retrouve tout mon souffle, mais enfin on n'en est plus au post du 18 mai.Pour fêter ça je me suis payé un luxe, enfin un luxe au sens où je l'entends : une balade à travers les Tuileries mouillées (il y a eu quelques grosses averses... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 01:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 juin 2007

Flagrant délit de désinformation télévisuelle

Ce n'est pas parce qu'il y a une chaîne thématique culinaire sur le PAF qu'elle est forcément regardable. En ce qui me concerne, s'il m'arrive de zapper sur Cuisine TV par pure bonne volonté, il y a des limites à l'héroïsme et en moins de cinq minutes me voilà repartie sur les chaînes cinéma à la recherche du Petit Baigneur, d'un Melville ou de tout autre chose de pas trop polluant pour le système visuel.Déjà, il y a peu de choses en ce monde qui soient aussi baffables que l'espèce de doublage au rabais dont on nous gratifie sur les... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 16:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
14 juin 2007

La vie en bleu

Alors que je n'avais pas encore eu beaucoup d'occasions d'essayer mon nouveau jouet (un Nikon D80 pour fêter ma guérison relative et mon anniversaire), je suis allée au Fooding d'été à Vitry-sur-Seine. Normalement, comme cet appareil a une légère tendance à surexposer, je mets la balance des blancs par défaut sur la position "nuageux" et ça fait la rue Michel. Oui mais voilà, la veille de ce jour-là (pendant que tous les clients d'un restaurant sichuanais se retournaient sur une de mes quintes de toux provoquées par un... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 00:56 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
03 juin 2007

Grrrrrrr, du veau tigré !

Juste avant la première cuillerée : soupe glacée de tomate, croûtons, quenelle de brocciu — ou comment un service brouillon peut bousiller une jolie assiette en trois secondes. Pas la faute du chef : la soupe est délicieuse. À quoi voit-on qu'on déjeune dans le seizième, entre la place Victor-Hugo et la Porte Maillot ? C'est facile : on est environné d'une faune inimitable. Costards venus du palais des Congrès, types business sur le modèle Catherine Nay, Patrick Devedjian ou Valérie Pécresse, nappies (authentique terme... [Lire la suite]
Posté par Ptipois à 00:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]