chez ptipois

It's only food, folks!

01 février 2013

Nom Wah Tea Parlor, New York

Ces derniers jours, à New York, il a fait entre moins 6 et moins 9. Ce matin, il fait plus humide et, au thermomètre, moins froid, mais ce froid est humide et perçant, le ciel est gris uniforme et cotonneux, lourd sur la tête : il va neiger, c'est certain. C'est ce matin que nous avons choisi pour découvrir Nom Wah Tea Parlor, le plus ancien restaurant de dim sum de la ville. Je grelotte trop pour prendre une photo de la façade. Pourtant elle vaut le coup, avec son enseigne rouge et jaune fanée. L'intérieur est encore plus... [Lire la suite]

02 août 2012

Pierre-Sang Boyer : attention, cuisinier.

Il y a trois ans, à moins que ce ne fût quatre, ma télé a rendu l'âme. Pas de sous pour la remplacer : à la maison, on s'en est donc passé et on s'en passe encore. La télé et moi, ce n'est pas précisément une addiction. C'est pourquoi, samedi dernier, quand une amie m'a emmenée dîner chez Pierre-Sang Boyer (demi-finaliste de Top Chef), je n'étais pas spécialement attirée par la dimension télévisuelle. En revanche, j'étais au courant de l'excellente réputation de ce jeune cuisinier d'origine coréenne, auvergnat d'adoption : ce sont... [Lire la suite]
06 mars 2012

Sushi of Gari, fin de tournage

Vous n'aurez pas le bonheur de voir ci-dessus une photo de mes Converse, parce que ce matin je les ai foutues à la poubelle. À la place, vous avez une photo de mon bol de dashi à Sushi Gari, et franchement, vous y gagnez, parce que mes Converse c'était quelque chose. Je vais vous raconter mes Converse. Je les ai achetées en juillet 2007, dans une halle aux chaussures de Saint-Flour, pendant que je séjournais en Cantal avec Bénédict Beaugé. Il pleuvait. Ce printemps avait été une série noire : une dent cassée en mangeant un kefta... [Lire la suite]
04 février 2012

Hedone, London (2)

Encore un dîner remarquable à Hedone jeudi soir, 2 février. C'est de mieux en mieux, pour atteindre à présent un niveau inconcevable pour un restaurant ouvert depuis juillet dernier, sachant que le chef y faisait ses premiers vrais pas de chef. Pas étonnant, d'après ce que j'ai entendu, que certains étoilés commencent à faire la gueule lorsqu'ils croisent Mikael. Les biscuits au fromage berkswell garnis de gelée de groseille ont fait place, pour l'amuse-bouche, à des croquants de sarrasin eux aussi garnis d'une gelée acidulée. Je... [Lire la suite]
08 janvier 2012

Le Galopin : une si jolie petite table

En ce début d'année, ce blog revient à la vie, l'air hivernal se remet à bouger, la sève remonte petit à petit irriguer les branches des arbres. C'est ma saison préférée. Appesantie par le deuil de ma mère, je me remets à la tâche aujourd'hui pour lui rendre hommage. J'ai appris par une tierce personne qu'elle lisait mon blog. Je n'en savais rien et je ne savais même pas qu'elle en eût connaissance. Ci-dessus, le soleil d'hiver comme je l'aime, surpris quelque part entre canal Saint-Martin et place du Colonel-Fabien. Je sors à cet... [Lire la suite]
04 décembre 2011

Hedone, London

Sur la photo ci-dessus, Mikael Jonsson, chef et patron de Hedone, les mains pleines de farine pour cause de pétrissage de pain, m'offre une coquille Saint-Jacques que je vais gober toute palpitante. Mais avant de me la laisser dévorer, il m'en décrit la provenance, les caractéristiques, m'en fait admirer le teint nacré et la texture mouvante. Cette photo (prise en août) peut être considérée comme un résumé du restaurant. Je vous ai déjà parlé ici de mon ami Mikael. L'auteur du blog Gastroville (pour l'instant indisponible), le... [Lire la suite]


31 octobre 2011

Shan Goût : le gâchis

Une table dressée dans le Zhejiang (et donc pas à Shan Goût). À propos de cuisine chinoise et de thés chinois, figurez-vous que je m'autocensure. Un scrupule me retient, la crainte qu'en m'exprimant pour répondre aux innombrables âneries que j'entends et lis sur ces sujets, je ne sois à l'origine de grosses vexations. Quand on me demande mon avis, je m'efforce de tempérer mes propos. Quand on ne me le demande pas mais que quelque chose ou quelqu'un allume la mèche qui me fait exploser (du foin hors de prix passant pour du thé haut... [Lire la suite]
20 septembre 2011

Shang Palace, hôtel Shangri-la (Paris)

Dans mon post du 8 septembre, je mentionnais l'ouverture (le jour même) du Shang Palace, le restaurant cantonais "gastro" de l'hôtel Shangri-la, et je me demandais si "haute" cuisine chinoise était forcément synonyme d'addition à trois chiffres. Maintenant que j'y suis allée, je peux répondre par non et par oui. Les cuisines chinoises me tiennent à cœur ; ceux qui suivent ce blog en savent quelque chose. Et donc ce nouveau restaurant ne pouvait qu'éveiller ma curiosité. Le problème était que, quand je vais en Chine, je vais à... [Lire la suite]
09 septembre 2011

La Compagnie de Bretagne, Paris

Ceci n'est pas une crêpe. Voici (ci-dessus) ce que nous avons longuement eu devant les yeux l'autre soir. Pourtant il n'y avait pas que ça à regarder ; le décor luxe maritime New England gris-noir-blanc ne manque pas de charme. Les familles chrétiennes du 7e arrondissement peuvent venir sans crainte, tout est clean et il y a de la place (salle à l'étage, tables au sous-sol). Certains détails coincent (un tableau douteux au-dessus de notre table), mais l'ensemble en jette, surtout l'escalier qui mène au premier et l'énorme pilier... [Lire la suite]
14 avril 2011

Vivant, de Pierre Jancou

Il est une catégorie de cuisiniers à laquelle j'aime rendre hommage : ceux qui créent une œuvre non seulement par leur cuisine, mais aussi par leur restaurant. La plupart, en même temps que leurs préparations, savent offrir un lieu où l'on se sent bien. Mais rares sont ceux qui parviennent à nous faire entrer dans un royaume aussi marqué par leur personnalité que le contenu de leurs assiettes. Chez eux, tout est en correspondance parfaite : les mets, la maison. Ce sont des créateurs de lieux, des bâtisseurs de thébaïdes. La thébaïde... [Lire la suite]


  1  2  3  4  5    Fin »